Charte Forestière

Les bénéfices de la charte forestière

Engagé en mars 2010, le plan d’action de la charte forestière du Pays de Guéret s’achèvera le 31 décembre 2014. C’est le moment de faire le point sur cette opération particulière.

Charte Forestière

A quoi sert une charte forestière ?

Tout d’abord, répondre à toutes les demandes adressées à la forêt, souvent de manière contradictoire. On parle de « multifonctionnalité » de la forêt

  • les besoins en bois des entreprises, les attentes financières des propriétaires,
  • les attentes sociales en matière d’activités de loisirs, de cueillette ou de chasse, de pénétration libre dans les parcelles, de pratiques sportives,
  • les enjeux environnementaux pour la protection des espaces, des espèces, de la ressource en eau potable (85 % de l’eau du robinet vient de la forêt),
  • la préservation des paysages si chers aux habitants du territoire.

La préparation, puis la mise en œuvre de ce vaste chantier se sont appuyées sur une large concertation avec les communes et les associations utilisatrices de la forêt. Elles ont permis de bâtir un plan d’actions reconnu et envié par d’autres territoires en Europe.

Parmi les actions exemplaires, citons notamment :

  • La mise en place d’un mode opératoire pour l’exploitation des bois, véritable outil de dialogue entre les exploitants forestiers et les élus. Ce dispositif est maintenant appliqué sur 80 communes. Il évite les conflits et les dégradations de la voirie.
  • Un code de bonne conduite des pratiquants motorisés qui a largement contribué à améliorer les relations entre les motards, les utilisateurs de quads et les autres usagers de la forêt.
  • La réhabilitation de sites forestiers à fort potentiel d’accueil du public comme le Puy des 3 Cornes à Saint-Vaury, l’arboretum de Chabrières et le sentier découverte de Chabrières.
  • L’enregistrement de chroniques radios hebdomadaires sur l’antenne de France Bleu Creuse avec plus de 170 émissions téléchargeables sur le site Internet du Pays de Guéret.
  • La réalisation de nombreux films pédagogiques pour découvrir les techniques forestières et sensibiliser les plus jeunes. La création d’outils pédagogiques pour les enseignants. Le tout, également téléchargeable sur le site du Pays.
  • La mise en place d’une exposition itinérante sur la forêt qui a déjà tourné sur 21 communes. L’exposition reste à disposition gratuite des communes et des associations locales.
  • La découverte de la forêt par plus de 2 000 scolaires.
  • Un programme de formation des élus aux thématiques forestières

                La charte forestière ne doit pas s’arrêter en si bon chemin. Elle va certainement être reprise et portée par la communauté d’agglomération du Grand Guéret. Après une courte interruption au premier trimestre 2014. Le territoire aura besoin de toutes les bonnes volontés pour continuer à mettre en œuvre ses objectifs : partager la forêt pour le bien-être de tous ses usagers, mais aussi développer l’emploi et mieux valoriser les bois locaux.