Travaux – Réalisations

Décisions, réalisations 2016

Matériel, équipement, grosses réparations :

OBJET FOURNISSEUR/INSTALLATEUR/REPARATEUR COUT HT
Remplacement du fourneau à gaz de la salle polyvalente par un fourneau d’occasion tout électrique
 
Installation électrique pour alimentation du fourneau
Proxi Froid Guéret
 
 
Paroton Guéret
600,00
 
 
359,23
Achat d’une débroussailleuse et d’un souffleur thermique Micard Guéret 1 262,00
Remplacement de la chaudière gaz dans le logement communal Paroton Guéret 2 042,18
Achat d’un lave linge pour l’école et le restaurant scolaire
 
Installation électrique pour le lave linge
Léniaud Guéret
 
Paroton Guéret
333,25
 
344,50
Fourniture et pose d’une grille de sécurité à l’entrée du commerce multi-services Godard Saint-Laurent 607,50
Alimentation électrique extérieure pour commerce ambulant (camion pizza) Paroton Guéret 166,56
Grosses réparations sur la cureuse de fossés Laville Sainte Feyre 1 777,41
Remplacement de la serrure et dispositif de sécurité sur la porte d’entrée de la salle polyvalente Tomas Guéret 757,35

 

Bâtiments communaux :

Dans le cadre du programme pluri-annuel de rénovation des salles de classe, d’importants travaux ont été réalisés dans la classe de CE1/CE2.

TRAVAUX ENTREPRISES RETENUES
COUT HT
Remplacement du plancher bois par un plancher béton isolant Aussourd Naillat 5 598,00
Isolation du plafond et mise en place d’un faux plafond Iso-plâtre Saint-Fiel 1 619,00
Eclairage
Chauffage électrique
Installation d’une VMC (ventilation)
Paroton Guéret 4 633,66
Peinture
Revêtement de sol
Cadillon
Guéret
6 233,60
Réalisation d’un placard et d’étagères
Remplacement d’une porte
Godard Saint-Laurent 1 528,00
  TOTAL HT 19 612,26

 

Voies et réseaux :

> Travaux connexes aux travaux de voirie réalisés dans le bourg et financés par le conseil départemental.

TRAVAUX ENTREPRISES
COUT HT
Réfection parking mairie / école
Divers travaux sur trottoir
Colas 6 115,60
Signalisation horizontale Aximum Limoges 5 009,50

  

> Réfection rue du 19 mars 1962
Entreprise Colas : 6 585,00€ HT

  

> Réseaux Puy Pacaud (eau potable, électricité)
Deux terrains (AS n° 80P et AS2P) situés à l’entrée du village de Puy Pacaud et en partie classés en zone constructible (zone U) ont été mis en vente permettant la construction de 4 ou 5 maisons d’habitation.
A ce jour, 3 terrains sont vendus et 3 permis de construire ont été accordés.
Il était nécessaire de desservir ces terrains en eau potable et en électricité.
Les travaux d’extension de réseaux ont été réalisés en tranchée commune.
Pour l’extension du réseau eau potable, les travaux réalisés par l’entreprise EBL pour un montant de 3 794,05€ HT. Le syndicat d’eau de la Saunière a pris à sa charge 20% de ce coût (758,81€).
Lors de ces travaux une purge neuve a été installée en bout de réseau.
Pour l’extension du réseau basse tension le coût est de 9 900€ TTC. La participation de la commune s’élève à 750, la différence étant à la charge du SDEC (syndicat départemental des énergies de la Creuse).

> Réseaux pierre brune III (eau potable, électricité, gaz naturel, eaux usées)
La recherche de terrains constructibles, surtout en lotissement, porte principalement sur des terrains de petites superficies (environ 800m2).
A cet effet un permis d’aménager modificatif portant de 12 à 14 le nombre de lots maximum sur le lotissement de pierre Brune III a été sollicité et obtenu le 01/07/2016
Ainsi les lots n°7 (AI286) d’une superficie de 1 010m2 et n°8 (AI287) d’une superficie de 1026m2 ont été supprimés et remplacés par les lots n° 13(AI311) de 679m2, n° 14 (AI310 et AI311) d’une superficie de 678m2, n° 15 (AI313) d’une superficie de 679m2.
2 lots (n°14 et 15) ont été vendus et les maisons sont en cours de construction.
Cette nouvelle division a nécessité des modifications ou la création de raccordements en eau potable, électricité, gaz naturel et assainissement collectif.
Sont intervenus :

  • ERDF : 3 622,04€ HT
  • GRDF : 1 948,38€ HT
  • EBL (eau potable, eau usées) : 6 682,41€ HT

> Réseau Theyrat
Les travaux de modification du réseau eaux pluviales dans le village de Theyrat ont été réalisés en partie en régie (employés communaux) et avec l’intervention de l’entreprise GUILLAUME TP

  • Fournitures de matériaux : 865,86€ TTC
  • Entreprise Guillaume TP : 1 044,00€ TTC

Etudes :
> Assainissement collectif

135 habitations représentant environ 350 équivalent/habitants sont actuellement raccordées à la station d’épuration (lagunage) prévue initialement pour 400 équivalent/habitants. Compte tenu de ce constat partagé avec le SATESE (service d’assistance technique du département chargé du suivi de notre station) il a été décidé d’engager une étude diagnostic de notre réseau et de notre système de traitement des eaux usées permettant :

  • La réalisation d’un diagnostic de notre réseau
  • La mise à jour des plans
  • La recherche des différentes possibilités d’augmentation de la capacité de la station d’épuration.

Le cahier des charges préalable à la consultation des bureaux d’étude a été rédigé par les services du conseil départemental.
Après consultation, c’est le bureau d’études Audit Environnement qui a été retenu pour un montant de 13 260€ Ht soit 15 912€ TTC. 

  Montant TTC Financement Montant
Coût de l’étude 15 912,00 Participation de l’agence de l’eau Loire Bretagne 60% du montant HT 13 260€ 7 956,00
Dépenses diverses (publications, etc.) 1 000,00 Part communale 8 956,00

Le financement de cette étude est assuré dans le cadre du budget annexe d’assainissement.

> Révision de la carte communale
La commune est actuellement dotée d’une carte communale approuvée par le conseil municipal le 02/02/2007 et par arrêté préfectoral le 06/08/2007.
Le domaine de l’aménagement du territoire et notamment l’urbanisme, a considérablement évolué suite aux publications des Grenelle 1 et 2 et à la Loi ALUR (accès au logement et un urbanisme rénové).
Ces lois visent à promouvoir un aménagement plus cohérent, plus solidaire et plus soucieux de l’environnement afin de moderniser l’urbanisme dans une perspective de transition écologique des territoires.
Afin de permettre la réalisation de ces objectifs, ces lois ont introduit l’obligation pour tous les documents d’urbanisme, de prendre en compte, dans leur contenu, les dispositions de ces lois au plus tard le 1er janvier 2017.
Par ailleurs la commune est couverte par un schéma de cohérence territoriale (SCOT) et par un programme local de l’habitat (PLH) élaborés par la Communauté d’Agglomération du grand Guéret et approuvés respectivement le 20/12/2012 et le 25/09/2014.
La carte communale doit être rendue compatible avec le SCOT et le PLH dans un délai de 3 ans.
Pour satisfaire à l’ensemble de ces obligations, les services de l’état ont demandé à la commune de prendre les dispositions nécessaires afin d’engager une procédure de révision générale de la carte communale avant le 1er janvier 2017.
A cet effet, la commune de Saint Laurent a décidé d’adhérer au groupement de commandes pour la révision générale des documents d’urbanisme communaux initié par la Communauté d’Agglomération du grand Guéret et comprenant les communes de Saint Laurent, Saint Léger le Guérétois, Sainte-Feyre, Saint Fiel, Saint Vaury, La Chapelle Taillefert, Saint Victor et la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret.
Le coût pour la révision d’une carte communale est estimé à 7 000€ HT. Une subvention de l’état de 40% de ce montant a déjà fait l’objet d’une notification à notre commune dans le cadre de la DGD (dotation générale de décentralisation).
La révision se déroulera sur l’année 2017. La population sera régulièrement informée et le projet de nouvelle carte communale sera soumis à enquête publique.

 

Ils ont investi sur notre commune en 2016

> Le Département

295 000€ HT de travaux ont été réalisés par la Colas à la demande du conseil départemental sur la RD 4 entre la limite de Ste-Feyre et l’entée de Saint Laurent. Les travaux ont consisté en une reprise de la chaussée dont les bords étaient affaissés, la couche de roulement désagrégée par l’usure naturelle et surtout par les passages plus fréquents des usagers en particulier les poids lourds.
La chaussée a été reprofilée, des bordures en béton ont été coulées sur place et enfin un tapis de bitume de 6 cm a été mis en place.
Ces mêmes travaux ont été effectués dans la traverse du bourg (rue des fontaines, rue des écoles, rue des cerisiers).
Ainsi, ce sont près de 400 000 € HT qui ont été investis par le département sur notre commune.
Ces importants travaux, attendus depuis longtemps, contribuent à améliorer l’image de notre bourg, à favoriser son accessibilité et à améliorer la sécurité sur un axe très fréquenté avec la présence régulière et nombreuse de poids lourds.
Ces travaux se sont déroulés dans de bonnes conditions occasionnant une gêne inévitable mais à minima pour les usagers.

> La maison familiale creusoise

Les travaux de réhabilitation de la maison Marcillat se sont achevés en septembre 2016. Cette opération d’un coût total de 250 000€ et sous maîtrise d’ouvrage de la maison familiale creusoise a permis la mise sur le marché de location immobilière de 2 logements sociaux de type V.
Les travaux réalisés dans le cadre de « l’opération façades » (8 000€ de subvention de la Communauté d’Agglomération du grand Guéret) ont permis la mise en valeur de cette belle et grande bâtisse située dans le coeur historique du bourg.

  

> Le syndicat des énergies de la Creuse (SDEC)

En 2015 une étude de faisabilité technique et économique d’installation de panneaux photovoltaïques sur les toitures de bâtiments communaux pour la production d’électricité a été réalisée sous maîtrise d’ouvrage du SDEC.
L’étude a conclu à la rentabilité économique pour la salle polyvalente et les ateliers communaux.
A cet effet, le conseil municipal a décidé de transférer au SDEC la compétence « production d’électricité d’origine photovoltaïque » pour 20 ans et de mettre à disposition du SDEC pour l’exercice de cette compétence le toit des ateliers et de la salle polyvalente.

Pour la salle polyvalente il a été décidé de prévoir la pose de ces panneaux dans le cadre des travaux de restructuration du bâtiment prévus en 2017.
Pour les ateliers communaux, les panneaux ont été installés durant l’été 2016.
Le cout de l’opération intégralement financé par le SDEC s’élève à 23 100€ HT.